Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ensemble

Rechercher

Privatisation

Afficher l'image d'origine

17 avril 2014 4 17 /04 /avril /2014 07:00

« Je rêve de quitter ce studio insalubre »

Zora, locataire à Argenteuil

Maïram Guissé | Publié le 17 avril 2014, 07h00
 
Argenteuil, hier. Zora occupe ce logement depuis trois ans. L’unique fenêtrede la pièce ne s’ouvre même pas. Argenteuil, hier. Zora occupe ce logement depuis trois ans. L’unique fenêtrede la pièce ne s’ouvre même pas. (LP/M.G.)

« Comment peut-on laisser des gens vivre comme ça ? » Cette question, Zora, ne cesse de la poser comme pour se persuader que sa situation va finir par s'améliorer. Voilà trois ans qu'elle loue un studio de 24m² au-dessus de la Poste du centre-ville d'Argenteuil. Les yeux rivés vers les murs noircis de la seule pièce à vivre, où elle mange, dort avec ses trois enfants âgés de 18 à 25 ans, Zora, 43 ans, se dit épuisée. « On se sent seule », lâche-t-elle tout en pointant du doigt des fils électriques non protégés et un bout de vitre cassée. « Ça remonte à 2012, intervient sa fille étudiante en . De toute façon, la fenêtre est condamnée, on a jamais pu l'ouvrir. »

Souvent privée d'eau

« Je rêve de quitter ce  insalubre, indigne de tout être humain », lâche-t-elle. Mais ses démarches sont restées vaines. « La ville me dit qu'il y a 7 000 demandes en attente, mais je devrais passer prioritaire, je vis dans de mauvaises conditions », s'énerve la quadragénaire, un bidon en main. Il y en a 3 dans l'appartement que Zora a pris soin de décorer, histoire de lui donner un peu de chaleur. « On doit en avoir d'avance, car l'eau est souvent coupée. On en avait plus depuis un mois, c'est revenu seulement lundi soir... » Sa fille acquiesce : « Parfois, je n'allais pas en , je n'avais aucun moyen de faire ma toilette. » Zora ne paie plus son loyer depuis trois mois. « C'est pour cela que le propriétaire nous coupe l'eau, croit-elle savoir. Mais je ne changerai pas de position, il refuse de me donner mon bail, mes quittances, et veut que je le paie en liquide... » Avec ses 1 900 EUR net de revenus et ses deux emplois comme agent d'atelier et femme de ménage, Zora ne désespère pas de déménager.

Partager cet article

Repost 0
Published by CGT Office Public AB-Habitat - dans Actualités Argenteuil
commenter cet article

commentaires