Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ensemble

Rechercher

Privatisation

Afficher l'image d'origine

28 mars 2013 4 28 /03 /mars /2013 23:51

Vente des logements sociaux

 

Que va privilégier le Député Maire de Montigny lès Cormeilles :

l’intérêt des locataires ou celui des banques ?

 

Le Président d’AB Habitat veut vendre les logements sociaux de Montigny.  Il a lancé une consultation et des candidats au rachat ont fait des offres. Le choix devrait se faire en avril.

     

La CGT tient à rappeler qu’elle est opposée à la vente de logements sociaux pour les raisons suivantes :

ð Cela s’inscrit dans la mise en œuvre de la politique de désengagement de l'Etat en matière de financement du logement social, alors que l'Etat doit être le garant de la solidarité nationale.

ð Ce sont les locataires qui vont être les premières victimes, leurs loyers vont servir à rembourser le nouvel emprunt aux banques pendant 30 ans, soit 50 ans au total au lieu de 30. En effet, une fois les emprunts remboursés l'argent des loyers sert à effectuer les nécessaires travaux de réhabilitation, il faudrait donc attendre des dizaines d’années pour effectuer les travaux de remise en état, à moins d’augmenter les loyers. Les seuls bénéficiaires vont être une nouvelle fois les banques au détriment des locataires.

ð Il est évident que, si ces logements sont repris par un autre bailleur disposant d'importantes capacités financières, c'est que ce bailleur aura fait des bénéfices sur le dos des locataires par un mode de gestion qui privilégie les résultats financiers au détriment de la satisfaction légitime des locataires passant souvent par la réduction des personnels de proximité, le manque d'entretien, de réparation, ....

 

ð On peut également s'interroger sur la mauvaise utilisation de l'argent public quand on voit qu'un patrimoine d'une valeur de 100 millions risque d'être vendu 70 millions.

La CGT regrette également l'opacité des positions du Député / Maire de Montigny et son inaction dans le cadre du financement du logement social. Dans l'intérêt de sa population, M. Jean-Noël CARPENTIER a le devoir et le pouvoir de s'opposer à cette vente en refusant la garantie d'emprunt et en agissant avec la population auprès de son collègue Député et Président d’AB Habitat, M. Philippe DOUCET.

 

Nous l'appelons également à agir concrètement au sein de la communauté d'agglomération et au Parlement pour le financement du logement social.

Nous invitons les locataires avec leurs amicales à se mobiliser et à interpeller le Député Maire, Jean-Noël Carpentier, pour qu'il agisse afin de privilégier l'intérêt des locataires au lieu de celui des banques.logt marchandise

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by CGT Office Public AB-Habitat - dans Au sein de l'Office
commenter cet article

commentaires