Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Rechercher

 

 

24 juin 2012 7 24 /06 /juin /2012 08:00

Résultats de la réouverture des négociations

La mobilisation des personnels avec la C.G.T. paie !

 

Stopper la baisse du pouvoir d'achat pour TOUS LES PERSONNELS

 

Face à la perte de pouvoir d’achat de 100 € de l’ensemble des personnels, la C.G.T. a demandé que soient négociées des augmentations pour stopper la baisse du pouvoir d’achat de TOUS LES PERSONNELS (privé et public). La direction a refusé de renégocier l’accord qu’elle a signé avec la FSU pour apporter des améliorations et réduire la perte de pouvoir d’achat des salariés du privé. Elle a voulu limiter le champ de la négociation qu’aux augmentations de salaires pour les agents publics.

 

Durant les négociations, ensemble, nous avons fait valoir qu’il serait équitable et juste d’accorder la même augmentation de salaires pour les agents publics que celle accordée aux personnels sous statut privé, puisqu’ils subissent sensiblement la même baisse de leur pouvoir d’achat.

 

Suite aux discussions la direction a proposé de revaloriser le régime indemnitaire des agents publics de la façon suivante (voir au verso le nouveau montant du régime indemnitaire par emploi en 2012):

Catégorie 1 - niveau 1

Catégorie 1 - niveau 2

Catégorie 2 - niveau 1 et 2

Catégorie 3 et 4

55 €

45 €

35 €

0 €

Nous avons obtenu ensemble que cette augmentation ait un effet rétroactif à compter de janvier.

 

Nous regrettons que la direction souhaite réduire ou exclure de cette augmentation les agents bénéficiant d'un régime indemnitaire supérieur à celui correspondant au mini de leur emploi.

 

Cette réouverture de négociation a permis d’obtenir une rallonge prés de 50 000 € pour augmenter les salaires. C’est le résultat de la mobilisation des personnels avec la C.G.T. puisque dans l’accord signé entre la direction et la F.S.U., les agents publics ne devaient avoir aucune augmentation en 2012 (parmi eux 64% des bas salaires de l’Office). La mobilisation des personnels a permis des avancées significatives, bien qu’insuffisantes.

 

Nous tenons à remercier et à féliciter tous ceux qui d’une manière ou d’une autre se sont impliqués pour la revalorisation des salaires de TOUS LES PERSONNELS. Parmi eux certains ont même eu une retenue de salaires en faisant grève.

 

Tirons les enseignements tous ensemble !

Grâce à notre solidarité, notre détermination, notre persévérance nous avons pu contrecarrer toutes les manœuvres de division et réaffirmer que nous sommes tous au service des locataires, quelque soit notre statut, et que nous voulons être traités avec équité. Ce résultat démontre également que les personnels ont eu raison de considérer le projet d’accord de la NAO inacceptable et qu’en agissant on pouvait obtenir la réouverture des négociations.

 

Poursuivons le combat pour le pouvoir d’achat.

Les organisations syndicales ont interpellé le nouveau gouvernement pour revendiquer le SMIC à 1700 € et augmenter la valeur du point dans la fonction publique (bloqué depuis plus de 2 ans). Nous espérons que le changement annoncé ne sera pas vide de sens et que cela passera par des actes concrets permettant une autre répartition des richesses. Cela passe nécessairement par une revalorisation significative du SMIC et de la valeur du point dans la fonction publique.

 

 

nouveau-ri.jpg 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires