Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Rechercher

 

 

6 décembre 2009 7 06 /12 /décembre /2009 00:00

Pour la réouverture du Centre d’Hébergement d’Urgence

Halte aux gaspillages humains et financiers !

Cela peut arriver à tout le monde !

Rupture familiale, sinistre, insalubrité, expulsion, fin de bail, accident de la vie, hébergés, vivant des conditions de sur-occupation indignes ; à Argenteuil les demandes d’hébergement d’urgence sont multiples et nombreuses et pourtant le Maire, Philippe DOUCET ne fait rien pour sauver ce type de logement. Dans la continuité de la politique de M. MOTHRON, il laisse l’association ISBA, gestionnaire de «  La Résidence Bleue », s’enfoncer encore davantage dans le déficit. La liquidation judiciaire fut alors irréversible. Il en profite pour décider, sans concertation, la fermeture de ce centre d'hébergement d'urgence.

Grâce  à l’action des résidents et des organisations, les résidents on été relogés correctement. L’accompagnement social dont ils bénéficiaient a été abandonné, ce qui risque de conduire certaines de ces personnes dans quelques mois en contentieux. Il y a même eu pire puisqu’un des résidents relogés au Foyer Soleil a été retrouvé décédé 8 jours après sa mort.

Dés le mois de juin la DDASS proposait à 6 organismes de reprendre les activités de ce Centre d’hébergement d’Urgence mais le Maire s’y oppose. La DDASS recherche des locaux alors que ce bâtiment a été spécialement conçu pour cela !!!

Depuis fin août ce bâtiment de 30 chambres situé au 86 avenue Jean Jaurès est laissé à l’abandon et Argenteuil se prive des financements de l’Etat pour répondre aux demandes des argenteuillais, M. Doucet préférant gaspiller l’argent public dans des nuitées d’hôtel où les personnes ne peuvent même pas cuisiner et parfois vivent dans des conditions insalubres et de grande promiscuité.

Argenteuil, ville solidaire, a besoin d’un

Centre d’Hébergement d’Urgence.

Ce type d’équipement est indispensable pour donner un toit aux personnes en grandes difficultés mais également pour les accompagner socialement afin de les aider à surmonter ces difficultés (emploi, santé, …..) et  leur permettre d’accéder à un logement durable. Des DEMANDES DE RENDEZ-VOUS  ont été adressées à la Municipalité et sont restées sans réponse.

ENSEMBLE FAISONS NOUS ENTENDRE ! Nous vous invitons à interpeller

le Maire, les élus pour exiger la réouverture de la Résidence Bleue

Collectif pour la réouverture du Centre d’hébergement d’Urgence

Partager cet article

Repost0

commentaires