Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ensemble

Rechercher

Privatisation

Afficher l'image d'origine

13 novembre 2013 3 13 /11 /novembre /2013 22:32

"Objectifs 500.000" : des ambitions de production de logement revues à la baisse

Habitat Publié le vendredi 8 novembre 2013

Lors d'une réunion rassemblant, le 7 novembre, la plupart des grands acteurs de la production de logements - FFB, USH, FPI, UMF, Capeb, Fédération des EPL... - Cécile Duflot a lancé le plan "Objectifs 500.000". Si le chiffre sonne de façon familière, c'est qu'il s'agit de l'objectif de production annuelle de logements fixé par François Hollande peu après sa prise de fonction. Mais si le chiffre reste inchangé, les ambitions sont en réalité revues nettement à la baisse. Le cap fixé par le chef de l'Etat visait en effet la production de 500.000 logements par an - dont 150.000 logements sociaux - sur toute la durée du quinquennat, soit un total de 2,5 millions de logements. Le plan "Objectifs 500.000" ambitionne, plus modestement, d'atteindre ce chiffre seulement en 2017.
Il est vrai que la réalité du contexte économique s'est vite chargée de refroidir l'optimisme affiché dans les premiers mois du quinquennat. L'année 2012 s'est ainsi révélée comme une année noire pour le logement, avec seulement 304.234 mises en chantier, soit un recul de près de 20% par rapport à 2011 (qui avait connu au contraire une forte hausse de 22%). Et l'année 2013 ne s'annonce guère mieux, malgré quelques signes timides durant le second semestre. En février 2013, François Hollande a d'ailleurs lui-même reconnu que l'objectif ne sera pas tenu, affirmant seulement que "nous avons le devoir [...] d'atteindre cet objectif à la fin du quinquennat" (voir notre article ci-contre du 4 février 2013).

Une démarche de concertation

En pratique, "Objectifs 500.000" est une démarche de concertation, qui doit aboutir à un ensemble de propositions en février 2014. Celles-ci devront notamment permettre l'accélération de la construction et de la rénovation de logements sur le moyen et le long terme (avec l'objectif des 500.000 logements annuels à l'échéance de 2017), l'élaboration d'exigences qualitatives ambitieuses sur le plan écologique, le développement de synergies entre les acteurs du secteur du bâtiment et de la construction et, enfin, l'émergence de nouvelles technologies de construction et de rénovation permettant de maîtriser les coûts et d'engager la filière dans la transition écologique.
Pour élaborer ces propositions, Cécile Duflot a annoncé la mise sur pied de quatre groupes de travail, chargés respectivement de quatre grands thèmes : "Simplifier la réglementation et l'élaboration des normes de construction et de rénovation", "Mobiliser le foncier privé des secteurs urbanisés", "Proposer un logement adapté à chaque situation de vie" et "Développer des matériaux innovants et inventer de nouvelles façons de construire et rénover".
Le tout supervisé par un comité stratégique regroupant les représentants des fédérations professionnelles et présidé par l'architecte Yves Lion, Grand Prix de l'urbanisme 2007. Ce comité sera chargé d'émettre un avis sur les propositions des groupes de travail et de les hiérarchiser, en vue de produire "un ensemble de mesures à mettre en œuvre à court et moyen terme".  

Jean-Noël Escudié / PCA

Partager cet article

Repost 0
Published by CGT Office Public AB-Habitat - dans Actualités logement
commenter cet article

commentaires