Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ensemble

Rechercher

Privatisation

Afficher l'image d'origine

26 janvier 2014 7 26 /01 /janvier /2014 22:37

1

Le vendredi 24 janvier le Président d'AB-Habitat, Philippe Doucet, avait invité les personnels d'AB-Habitat pour leur présenter ses vœux mais il n'a meme pas eu la correction d'être présent ni même de se faire représenter.

 

En effet, à cette occasion les personnels ont tenu à dénoncer les gaspillages humains et financiers ainsi que le mépris de M. Philippe Doucet à leur égard. C'est ainsi qu'ils ont manifesté sous diverses formes leur mécontentement. Certains ont fait le choix de ne pas venir, d'autres ont tenu à manifester leur mécontentement en décorant le secteur où devait se tenir cette présentation des vœux (voir diaporama en cliquant sur le lien suivant :  Drôle de voeux de P. Doucet Drôle de voeux de P. Doucet   voir pouvez également visioner le diaporama : C'est beau Argenteuil la nuit pour que s'ouvre un véritable dialogue social : C'est beau Argenteuil la nuit C'est beau Argenteuil la nuit   )

 

Le mécontentement des personnels porte sur :

- le refus de dialogue social par l'annulation des négociations annuelles obligatoires

- le manque de reconnaissance du travail accompli et le mépris du Président à l'égard des personnels.

- les gaspillages humains et financiers,           

- une trop coûteuse politique d'affichage en direction des commerces, qui s’est traduite par d'importantes sommes d'argent ponctionnées sur le dos des locataires pour réaliser des travaux à l'intérieur des locaux commerciaux. Le coût de ces travaux aurait du être pris en charge, soit par les commerçants (et aussi par exemple par la Chambre des Commerce dont c’est la mission d’aider au développement du commerce local) soit, pour la plus grande part sur le budget du Ministère du commerce et celui de la ville du fait que les commerces ne concernent pas que les locataires mais l'ensemble de la population de notre secteur.

- le développement de la vacance des logements (alors qu'il y a 7000 demandeurs de logement sur notre ville) ce qui constitue un manque supplémentaire de recettes évalué à 2 millions d'euros en un an qui est supérieur au recette supplémentaire du fait de l'augmentation des loyers.

- les emplois de complaisance inutiles

- le développement du clientélisme qui va à l'encontre d’un des principes du service public qu'est l'égalité de traitement entre tous les citoyens.

           

Les personnels avec leur syndicat C.G.T. invitent M. Philippe Doucet à ouvrir un véritable dialogue social pour stopper les gaspillages humains et financiers, entendre leurs légitimes revendications et permettre aux personnels d'exercer pleinement leur mission de service public en direction des locataires.

10

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by CGT Office Public AB-Habitat - dans Au sein de l'Office
commenter cet article

commentaires