Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Rechercher

 

 

5 mars 2011 6 05 /03 /mars /2011 00:00

 Ali-Ziri-4-Mars 1269Voir diaporama du rassemblement du 4 Mars :Vérité Justice pour Ali Ziri Vérité Justice pour Ali Ziri

Discours prononcé au rassemblement du 4 mars à Argenteuil en hommage à Ali Ziri

Nous sommes réunis ce soir pour apporter publiquement un soutien large, solidaire et déterminé à la famille Ali Ziri dans le difficile combat qu’elle mène pour que la Vérité soit connue et la Justice rendue.

C’est une nécessité pour la mémoire d’Ali Ziri, pour le deuil de la famille, pour les ami(e)s et pour la société toute entière qui a perdu un de ses membres.

 

Notre rassemblement d’aujourd’hui a aussi pour but de dénoncer la justice à «deux vitesses». En effet, les fonctionnaires de police soupçonnés d’avoir causé la mort d’Ali Ziri sont toujours en fonction. Ils n’ont été ni suspendus ni mutés. Au contraire, c’est Arezki Kerfali, 63 ans, invalide à 60 %, qui conduisait la voiture, qui comparaît le 10 mars prochain au Tribunal correctionnel de Pontoise pour «outrage». Arezki Kefali, suite à l’interpellation du 9 juin 2009, présente toujours des séquelles et sa famille est traumatisée

 

Amnesty International a déploré, dans son rapport annuel publié en mai 2010, des cas de mauvais traitements et d’usage excessif de la force par des responsables de l’application des lois « qui dans un cas au moins ont entraîné la mort d’un homme, Ali Ziri, un Algérien de 69 ans ».

 

La CNDS (Commission nationale de déontologie de la sécurité) a demandé « l’engagement de poursuites disciplinaires à l’encontre des fonctionnaires de police qui ont usé de la force de façon disproportionnée et précipitée pour extraire M. Ali Ziri du véhicule de police à son arrivée au commissariat ».

 

Le 10 mars prochain, soyons nombreux devant le tribunal de Pontoise, à 9h30, pour exiger que la vérité éclate et que justice soit faite.

 

Un autre rendez-vous est également prévu le 14 mars à 20h au conseil municipal d’Argenteuil. Une question orale va être posée.

 

D’ores et déjà vous pouvez noter sur vos agendas que le comité Vérité et Justice pour Hakim Ajimi appelle à une marche le 19 mars 2011, à 15h, place Saint-Augustin à Paris.

 

Cette marche est organisée à l’appel de plusieurs familles de victimes tombées sous les violences policières : Abdelhakim Ajimi, Ali Ziri, Mickaël Cohen, Lamine Dieng, Mahamadou Marega, Abou Bakari Tandia, Bouna Traoré et Zyed Benna, Laramy Soumaré et Moshin, Reda Semmoudi, Yakou Sanogo, Baba Traoré, Féthi Traoré et Louis Mendy.

 

La liste est longue. Il faut que tout cela s’arrête. Ça suffit, trop de tragédies !

 

Les organisateurs du 19 mars à Paris envisagent, par ailleurs, de constituer, dans les prochains mois, une Assemblée de coordination nationale réunissant les proches de victimes et les militants de base travaillant contre les violences d’Etat.

 

Dans tous les cas de violences policières, l’émergence d’une vérité est un préalable à l’exercice d’une justice impartiale et exemplaire qui, seule, peut garantir le bon fonctionnement des institutions y compris policière et, ce faisant, assurer pleinement la protection de tous les citoyens, cela hors de toute forme de discrimination.

 

Quelle qu’en ait été la cause, personne ne doit perdre la vie au cours d’une interpellation policière. Les discours politico-médiatiques et juridiques qui viennent légitimer l’usage de la violence et la mort d’un être sont une manipulation odieuse et inacceptable.

 

Dans tous les cas d’homicide policier, il est donc indispensable de restaurer la mémoire des victimes pour qu’émerge la vérité.

 

Par ailleurs, il nous faut entretenir cette mémoire. Ne pas s’essouffler, ne pas oublier, soutenir la mobilisation pour que « l’affaire Ali Ziri », les affaires, ne soient pas enterrées… un combat de longue haleine pour qu’au-delà de la mort, on n’enterre pas une seconde fois la victime dans des méandres judiciaires conduisant bien souvent au non-lieu pour les agents de police impliqués.

 

Rien absolument RIEN ne peut légitimer la violence et la mort !

 

Ali-Ziri-Parisien05032011.jpg4mars-Ali-ZIRI.jpg

Partager cet article

Repost0

commentaires