Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ensemble

Rechercher

Privatisation

Afficher l'image d'origine

30 décembre 2013 1 30 /12 /décembre /2013 13:37

pierre moscovici en appelle au civisme de la grande distribution sur la tva © reuters - 2013

La hause de la TVA, c'est dans deux jours. La TVA va passer de 19,6 à 20% et de 7 à 10% pour les taux réduits. Cette augmentation devrait rapporter six milliards d'euros et coûter cher aux ménages, notamment aux plus pauvres. 

 

Le prix d'un carnet de ticket de métro, le prix d'un repas au resto ou encore le prix d'un nuit d'hôtel, tous ces tarifs pourraient augmenter de 3% si la hausse de la TVA est intégralement répercutée.

 

Ce n'est pourtant pas ce que nous enseigne le passé selon la Banque de France qui a étudié les hausses de TVA depuis 1995. Résultat : elles ont été répercutés à hauteur de 70 à 80% sur les prix. La Banque de France souligne aussi que les baisses de charges pour les entreprises avec le Crédit d'Impôt Compétitivité Emploi devraient en partie compenser les hausses de la TVA.

 

Certaines entreprises (certainement pas toutes) pourraient aussi rogner sur leurs marges mais au bout du compte, il y aura bel et bien un impact sur l'augmentation des prix, il serait de 0,4 point. L'inflation sera donc en hausse à cause de la TVA. Conséquence directe, la consommation des ménages devrait ralentir dans les prochains mois. Les premiers touchés seront les plus modestes car les 10% des ménages les plus riches consacrent à peine 6% de leur pouvoir d'achat à la TVA. C'est deux fois plus pour les ménages les plus pauvres.

 

Par Bruce de Galzain | 30 Décembre 2013 à 06:00 | 0 vue

Partager cet article

Repost 0
Published by CGT Office Public AB-Habitat - dans Divers
commenter cet article

commentaires