Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ensemble

Rechercher

Privatisation

Afficher l'image d'origine

21 août 2013 3 21 /08 /août /2013 14:25

Voir égagement :

- 90 ans de lutte sociales au services des locataires et des salariés :  90 ans d'AB-Habitat : 90 ans de luttes pour défendre notre service public et les salariés

- 90 ans au travers du journal "Bonjour" et des hommes et des femmes :  L'histoire de l'Office au travers de son journal et des hommes et des femmes


L’office HLM d’Argenteuil célèbre ses 90 ans

C’est l’un des plus anciens bailleurs sociaux de France. A Bhabitat, qui loge 30 000 personnes dans 11 000 logements, retrace son histoire.

M.G | Publié le 19 août 2013, 07h00
 
 La cité Joliot-Curie à Argenteuil fait partie du parc de logements sociaux du bailleur AB Habitat qui fête ses 90 ans. A droite, cette même cité telle qu’elle a été livrée en 1965. La cité Joliot-Curie à Argenteuil fait partie du parc de logements sociaux du bailleur AB Habitat qui fête ses 90 ans. A droite, cette même cité telle qu’elle a été livrée en 1965. (LP/M.G. et DR)

Près d’un siècle d’existence. L’office HLM AB habitat (ABH), qui gère des logements sociaux à Argenteuil et Bezons, fête ses 90 ans. Le 15 août 1923, Alexandre Millerand signait un décret lançant la création de l’office. « Il faudra attendre dix ans avant la livraison de la première cité d’habitations bon , au Tronc (NDLR, Orgemont, ) », explique l’office HLM.

Les années 1950 sont celles des premiers défis. Constructeur et bailleur, l’office, devenu intercommunal en 1958 pour répondre aux besoins, livre à Joliot-Curie un village en intégralité : « 1041 logements, avec espaces verts et commerces », précise le bailleur.

Aujourd’hui, l’office est à la  de 11000 logements répartis dans les communes d’Argenteuil et Bezons. Récemment, elle a décidé de vendre les 632 appartements situés à Montigny-lès-Cormeilles, au profit du bailleur Vilogia.

Un concours photos ouvert aux locataires

Cet anniversaire, c’est également celui du syndicat  de l’office. Pour célébrer ces 90 années « de luttes sociales pour défendre le service public et les salariés », la CGT a édité de nombreux diaporamas sur son site Internet* retraçant son histoire. Pour marquer le coup, l’office HLM a de son côté lancé un concours photos intitulé : « Regards sur nos 90 ans! ». Les locataires sont invités à photographier leur résidence sous toutes ses coutures, jusqu’au samedi 31 août afin de « valoriser le patrimoine de l’office et donner un autre point de vue sur la vie dans les habitations », détaille l’office HLM AB habitat .

Certains locataires comme Gisèle et Guy Mougeot et Jean-Marie Maquet ont accepté de retracer l’histoire de leur vie au sein des cités de cet office HLM.

*www.cgt-ab-habitat.com

Gisèle et Guy Mougeot : « On est bien ici »

Habitants de la cité Mon mousseau à Argenteuil.

M.G | Publié le 19 août 2013, 07h00
 
 Argenteuil, le 12 août. Gisèle et Guy Mougeot évoquent leurs souvenirs au sein de la cité Monmousseau qu’ils habitent depuis 1968. Argenteuil, le 12 août. Gisèle et Guy Mougeot évoquent leurs souvenirs au sein de la cité Monmousseau qu’ils habitent depuis 1968. (LP/M.G.)

Ils ne se voient pas vivre ailleurs. « On est bien ici », lâche tout sourire Gisèle. A ses côtés, Guy, son mari, acquiese. Le couple s’est installé dans l’un des appartements de l’office HLM AB habitat de la cité Gaston-Monmousseau à Argenteuil en… 1968. « Nous étions au hall 4 », lâche Guy, 90 ans, tout en précisant « être né à la même date que la création de l’office HLM ». Ils sont partis quatre ans, avant de poser leurs bagages pour de bon en 1985 dans cette même cité Gaston-Monmousseau, mais au hall 5. « On a passé la frontière », rit Guy. Dans cette cité, lui et sa femme ont énormément de souvenirs. « Ici, c’est un village dans une ville, glisse-t-il. Tout le monde se connaît. »

La cité abrite leur histoire d’amour

Ce côté familial, Gisèle l’apprécie également : « Mais c’était mieux avant, c’était plus convivial, maintenant, c’est un peu chacun pour soi et Dieu pour tous. » Leur plus beau souvenir? « La naissance des enfants : une fille, trois ans avant notre installation à Monmousseau et un garçon en 1969, on était déjà là », sourit Gisèle. Et puis cette cité abrite aussi leur histoire d’amour. « On s’est mariés à la mairie d’Argenteuil, un 5 octobre, il pleuvait des cordes », se souvient Gisèle. Comme ABH, le couple fête également un anniversaire : « Nos 50 ans de mariage ».

Partager cet article

Repost 0
Published by CGT Office Public AB-Habitat - dans Au sein de l'Office
commenter cet article

commentaires