Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ensemble

Rechercher

Privatisation

Afficher l'image d'origine

14 janvier 2010 4 14 /01 /janvier /2010 20:01
PDF - 1.3 Mo
Télécharger l’affiche

Communiqué de la Cgt et de l’Avenir Social

La CGT avec L’Avenir social lance un appel urgent à la solidarité de ses organisations, de ses adhérents, des salariés envers le peuple d’Haïti, victime d’un terrible tremblement de terre qui a détruit la plus grande partie de Port au Prince, la capitale.


La détresse chronique des Haïtiens est immense : à l’extrême pauvreté, qui affecte 80% de la population, ayant moins de deux dollars par jour pour vivre, s’ajoutent les destructions dues aux cyclones et inondations de l’an dernier, qui avaient fait un million de sans abris.


La destruction des infrastructures et des activités économiques, que la sortie de l’instabilité politique avait permis de construire ou relancer au prix de grands sacrifices de la population, et les pertes en vies humaines ont déjà des conséquences dramatiques pour ce pays, le plus pauvre des Amériques.


Face à cette tragédie, Haïti a besoin d’une aide internationale à la hauteur non seulement des besoins humanitaires immédiats, mais aussi pour reconstruire le pays et le sortir de la pauvreté chronique.


La CGT, avec L’Avenir Social comptent sur une réaction rapide et massive à cet appel à la solidarité que nous lançons.
Adressez vos dons par chèque à l’ordre de :
« L’Avenir social – solidarité Haïti »
263, rue de Paris – case 419
93514 Montreuil CEDEX

75% de votre don sont déductibles des impôts, un reçu vous sera adressé.

Montreuil, 14 janvier 2010

La CSI appelle à une opération humanitaire internationale urgente
Séisme en Haïti /
jeudi, 14 janvier 2010 / Frédéric Dayan
PNG - 85.5 ko

La Confédération Syndicale Internationale a lancé un appel pour une mobilisation internationale à grande échelle visant à acheminer de l’aide humanitaire et assister les travaux de reconstruction à Haïti suite au tremblement de terre qui a ravagé le pays.

Bien que la CSI n’ait pas encore réussi à joindre son affiliée haïtienne CTH, les organisations syndicales de la République dominicaine, pays voisin d’Haïti, ont informé la CSI qu’elles se préparaient à pénétrer en territoire haïtien pour prendre part aux opérations de secours.
« Haïti, qui était déjà le pays le plus pauvre de l’hémisphère, a subi d’énormes dégâts lors des tempêtes qui se sont abattues sur son territoire l’an dernier et cette nouvelle catastrophe aura des conséquences désastreuses pour l’avenir du pays, sans parler de la tragédie humaine indicible causée par le séisme. Une mobilisation internationale d’envergure est requise d’urgence pour répondre aux retombées immédiates, de même qu’une aide à la construction et à la reconstruction des services et installations-clés, étant donné que les infrastructures existantes mais déficientes ont été largement détruites », a déclaré Guy Ryder, secrétaire général de la CSI.

Partager cet article

Repost 0

commentaires