Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ensemble

Rechercher

Privatisation

Afficher l'image d'origine

18 septembre 2010 6 18 /09 /septembre /2010 00:00


Après la grande journée nationale du 7 septembre contre le projet de réforme des retraites, qui a rassemblé près de 3 millions de personnes, un nouveau rendez-vous social est fixé le 23 septembre. La CNL, ses militants, sont plus que jamais mobilisés contre cette réforme injuste et inacceptable.

Malgré l’ampleur de la mobilisation et le soutien massif de la population au mouvement social, le gouvernement s’est contenté d’apporter quelques modifications à la marge et persiste dans sa volonté de remettre en cause la retraite à 60 ans à taux plein.

 


Cette réforme a un caractère profondément inique car elle est essentiellement à la charge des salariés, notamment ceux qui ont commencé à travailler tôt et de ceux qui exercent des métiers pénibles. Elle pénalise aussi durement les femmes.

 

Pour la CNL, cette réforme est loin de répondre à l’enjeu de société qu’est l’avenir des retraites par répartition. Elle constitue une remise en cause fondamentale des acquis hérités du Conseil national de la Résistance et des valeurs de solidarité et d’égalité.

 

Les citoyens de notre pays doivent être conscients que cette réforme n’est que le prélude à l’affaiblissement d’autres droits sociaux tout aussi importants, notamment dans le domaine de l’habitat. Le gouvernement, au nom de la crise économique et de la rigueur, est sur la lancée de sa réforme et il n’est pas prêt de s’arrêter.

 

La journée d’action du 7 septembre a montré la formidable capacité des citoyens de notre pays à se mobiliser massivement et à refuser un tel scénario. Pour que le mouvement prenne encore plus d’ampleur le 23 septembre prochain, la CNL mettra tout en œuvre pour contrer les projets du gouvernement. Elle appelle à participer activement et massivement aux manifestations prévues.

Partager cet article

Repost 0

commentaires