Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Rechercher

 

 

14 juin 2009 7 14 /06 /juin /2009 23:00

Doucet veut supprimer le

Centre d'Hébergement d'Urgence d'Argenteuil.

 

Dans la précipitation et profitant de la liquidation de l'Association ISBA (qui gérait la Résidence Bleue), M. Doucet veut supprimer une des rares structures d'hébergement d'urgence sur le secteur permettant l'accueil des familles en difficultés.

 

Sans la moindre concertation, sans que cette question soit débattue au Conseil d'Administration de l'Office il décide de transformer cette structure en Maison Relais (La Maison Relais est destinée à l’accueil de personnes à faible niveau de ressources, dans une situation d’isolement ou d’exclusion lourde, et dont la situation sociale et psychologique, voire psychiatrique, rend impossible à échéance prévisible leur accès à un logement ordinaire. Elle ne s'inscrit pas dans une logique de logement temporaire mais bien d'habitat pérenne, sans limitation de durée.).

De plus il veut faire supporter le coût par les locataires puisqu'en plus il veut confier la gestion à l'Office.

 

Cette situation est scandaleuse à plus d'un titre.

 

- M. Doucet vire les résidents qui ne sont en rien responsable de cette situation. Certains vont obtenir un logement (tant mieux pour eux et on peut se demander pourquoi cela ne s'est pas fait plus tôt) mais la plupart des résidents risquent de se retrouver dans une autre structure d'hébergement sur le département compte tenu du faible nombre de place sur notre secteur.

 

- M. Doucet veut empêcher que s'exprime la solidarité avec les résidents en empêchant que les résidents reçoivent des personnes extérieures, pour cela une société de surveillance a été missionnée. C'est ce qui a fait dire a un membre du collectif "cela devient un centre de rétention"

 

- M. Doucet fait supporter aux locataires le coût de cette structure alors que c'est de la mission du CCAS de gérer ce type de structure (comme il le fait déjà pour les résidences de personnes âgées). Les difficultés que rencontrent ces personnes ne sont pas que des questions de logement, elles ont besoin d'un accompagnement plus global dont l'Office n'a pas les compétences. De plus une Maison Relais ne peut pas remplacer un CHRS, cela ne répond pas aux mêmes besoins.

 

Face à cette situation une rencontre a été demandé à M. Doucet par le Collectif des résidents et le Collectif pour la Défense de la résidence Bleue (voir message ci dessous). Nous n'avons pas reçu de réponse.

 


Monsieur le Maire;

 

Suite à la liquidation judiciaire de l'association ISBA, nous tenons à vous faire part de nos inquiétudes quant au traitement de cette situation. Les résidants de la Résidence Bleue se sont constitués en collectif pour être entendus.  

-          Ils vont interpeller les représentants de l'Etat, élus locaux.... et informer la presse afin d'alerter les pouvoirs sur leur situation.

-          Ils réclament que la Résidence Bleue vive et fonctionne dans des conditions correctes

-          Ils refusent de quitter cette résidence pour aller dans un hébergement précaire.

 

La Résidence Bleue doit continuer à fonctionner car les besoins sont importants sur notre secteur

 

Le lundi 15 juin, des organisations ont rencontré le Collectif des résidants de la Résidence Bleue. Elles ont tenu à témoigner de leur solidarité auprès des résidants. Elles ont décidé:

-     d'intervenir pour que la Résidence Bleue vive et assure ses missions d'accueil, d'accompagnement en direction des personnes rencontrant des difficultés

-       d'agir pour que soit proposé aux salariés des solutions de reclassement

-    d'interpeller l'Etat, le Conseil Général, la Municipalité pour obtenir les moyens de faire fonctionner cette structure sociale dans des conditions satisfaisante

 

Compte tenu de l'urgence de la situation  nous vous proposons de vous rencontrer le Mercredi 17 Juin à 18H à la Mairie d'Argenteuil pour aborder la situation des résidants et l'avenir de la résidence Bleue.

 

Par ailleurs, nous vous informons que nous tiendrons une conférence de presse sur ce sujet le Jeudi 18 Juin.

 

Cette situation exceptionnelle nécessite un traitement humain, mais également une réaction vive car elle touche des personnes fragilisées par la crise. Il en va du respect de la dignité humaine.

 

Collectif de défense de la Résidence Bleue et de ses résidants:

Habitants de la résidence Bleue  - Parti de Gauche - Nouveau Parti Anti-capitaliste - Parti Communiste Français-  Parti Ouvrier Indépendant - Les Verts - Collectif des Sans papier du 95 - Union Local FO – Union Local CGT - CIVIC - Comité d'Action Logement

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

apeis du cher 20/06/2009 21:46

LA GÉNÉRATION DES "T R O P " et LA GÉNÉRATION DES " SANS"

Ou allons nous ?     J' AI MAL A LA FRANCE .

CATASTROPHES HUMAINES EN VUE .
 
LA GÉNÉRATION DES «  TROP  » :

- Trop vieux et pas assez rentable , il est sûr qu'il n'ont plus leur force et la souplesse de leur vingt ans - Trop GROS - Trop expérimenté - Trop petit, pas assez grand - Trop lent – Trop handicapé , même s'il ne sont pas reconnu , ni par la M D P H ou la sécu, même si leur médecin délivre un certificat d'inaptitude physique - Trop cher - ...
 
MICHEL LHEROT

Association pour l 'emploi, l 'information et la solidarité des victimes du chômage ou de la précarité du cher