Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ensemble

Rechercher

Privatisation

Afficher l'image d'origine

28 avril 2009 2 28 /04 /avril /2009 00:00

L'Office HLM prend des couleurs pour le respect de la légalité et la défense du Service Public

Les personnels d’AB Habitat ont décoré le siège de l’Office pour dénoncer :
(voir diaporama en cliquant le lien suivant:
link)

 

-         « le parachute doré » dont bénéficie l’ancien directeur. En effet, depuis 7 mois il occupe en toute illégalité un poste de secrétaire général, inexistant à l’Office. Il bénéficie également d’un véhicule de fonction et serait censé travailler chez lui. La CGT a adressé 3 courriers au Président de l’Office restés sans réponse, ni justifications de cette situation scandaleuse, tout comme les explications demandées par la Sous Préfecture. Il n’est pas normal que les locataires paient ce qui s’apparente à un emploi fictif.

 

-         Le non-respect de la légalité concernant le fonctionnement des structures paritaires : le dernier Comité Technique Paritaire n’a pas pu se tenir car le Directeur a délibérément enfreint le règlement en envoyant les convocations tardivement et en refusant d’inscrire à l’ordre du jour,  les points demandés par la moitié des membres du CTP, alors que c’est obligatoire.

 

-         Le projet de réorganisation des services, fait sur des considérations de personnes et non de cohérence entre les services. A l’Office, le directeur est quasiment le seul à défendre ce projet refusant de prendre en considération les avis des cadres, des agents et des représentants des personnels. Ce projet de réorganisation sépare ceux qui conçoivent et ceux qui exécutent, ce qui aurait pour effet de creuser le décalage entre la réponse aux besoins concrets et la manière d’agir. Il veut instaurer la polyvalence, impliquant à terme, des réductions de personnels et la perte de professionnalisme. Les salariés de l’Office dénoncent le manque de véritable concertation : l’attitude du Directeur se traduit par « J’écoute mais je n’en tiens pas compte ». Ce projet ne va, ni dans le sens de l’amélioration du service rendu aux locataires, ni dans l’amélioration des conditions de travail. 

 

La CGT ne voudrait pas que l’Office se transforme en Agence immobilière et que les locataires soient considérés comme des clients.

Les personnels sont très attachés à la mission de service public pour mettre en œuvre le droit au logement de qualité, à un prix abordable. Ils sont déterminés à ce que s’instaure un véritable dialogue social, le respect de la légalité allant dans le sens de l’amélioration du service rendu et des conditions de travail.

Partager cet article

Repost 0
Published by CGT Office Public de l'Habitat Argenteuil Bezons - dans Au sein de l'Office
commenter cet article

commentaires