Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Rechercher

 

 

11 mars 2009 3 11 /03 /mars /2009 00:00

Augmentation des salaires: URGENCE !

Que l’on soit dans le privé ou le public il y a une baisse du pouvoir d’achat.

 

Pour les personnels de droits privé, les discussions n’ont pas permis d’obtenir un accord sur les classifications, les rémunérations, le déroulement de carrière… puisque l’ensemble des syndicats ont rejeté les propositions de la Fédération des OPH. C’est ainsi qu’une grille des salaires a été imposé par décret. Cette grille est particulièrement basse puisque le salaire minimum est situé à peine au dessus de 1000 € pour la première catégorie. Au 01/01/2009 la revalorisation n’est que de 1,6%. La CGT a refusé de signer cet accord qu’elle trouve très insuffisant compte tenu que la perte du pouvoir d’achat se situe entre 6% (en prenant l’indice de la consommation) et de 31% (en prenant l’évolution du plafond de la sécurité sociale). Par ailleurs c’est bien loin de la revendication d’un salaire minimum de 1 600 €.

 

Selon le baromètre de la Fonction publique du Crédit Social des Fonctionnaires, 79% des fonctionnaires constatent un affaiblissement de leur pouvoir d’achat sur les 12 derniers mois…

Entre le 1er janvier 2000, date du dernier accord salarial, et le 30 novembre 2008, le point d’indice de référence pour le calcul des traitements des fonctionnaires accuse un retard de 8,24% sur les prix (indice INSEE hors tabac). C’est ainsi une perte de plus d’1% par an en dépit du ralentissement de l’inflation ces derniers mois.

Depuis l’arrivée de Sarkozy au pouvoir, la faible revalorisation des traitements, l’accumulation de mesures ponctuelles et très insuffisantes sur la grille indiciaire contribuent à la fois à une « smicardisation » des salaires et à un tassement de l’ensemble des carrières. Cette situation conduit à un développement des régimes indemnitaires dans les collectivités qui en ont les moyens, processus qui remet en cause le principe d’un service public égalitaire sur tout le territoire.


 Campagne petition pour l'augmentation des salaires.


La Fédération CGT
des Services publics et ses syndicats mettent à disposition des agents territoriaux 1 000 000 de cartes-pétitions pour exiger l’ouverture de négociations pour :

- une augmentation immédiate de la valeur du point d’indice portant le salaire minimum de départ de la catégorie C à 1600 € ;

- le rattrapage des pertes de salaires accumulées depuis 2000 ;

- l’intégration de toutes les primes dans les traitements ;

- une réforme complète des grilles indiciaires ;

- la reconnaissance des qualifications.

 

A l’Office des discussions ont lieu sur la revalorisation des bas salaires, de la reconnaissance des qualifications et du travail accomplit. Une rencontre avec la Direction est prévue le 27 Mars concernant les bas salaires. Dans l’immédiat nous demandons de revaloriser de 200 € les salaires situés entre le SMIC et 1,5 X le SMIC. D’autres réunions sont programmés sur la revalorisation du régime indemnitaire, les classifications – rémunérations… Mais, comme vous le savez, il ne suffit pas de discuter pour se faire entendre. Vous détenez la clé du succès des négociations. Vous mobilisation joue un rôle déterminant pour que vous soyez entendu.

 

Jeudi 19 Mars dans le cadre de l’action unitaire interprofessionnelle sera une étape importante pour faire avancer nos revendications.

Plus nous serons nombreux et

plus nous arriverons à faire grimper les salaires !

Assemblée des personnels Jeudi 19 Mars 10H30 siège

13H rendez vous à la salle Jean Vilar pour partir en car à la manifestation

 

Partager cet article

Repost0

commentaires