Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Rechercher

 

 

1 mars 2009 7 01 /03 /mars /2009 00:00

EXPULSIONS : INTOLÉRABLES

CHASSES AUX LOCATAIRES

Avec le développement de la précarité, du chômage, avec le pouvoir d’achat attaqué de toute part, le logement devient une source d’inquiétude grandissante. De plus en plus de familles vivent dans la peur permanente de perdre leur logement parce que leurs revenus ne permettent plus de faire face. Garder un toit devient de plus en plus un parcours du combattant ! Parce qu’aucun moyen n’est véritablement mis en place pour lutter contre les causes conduisant les familles à devoir quitter leur logement, le nombre d’expulsions va augmenter. La loi Boutin va grandement contribuer à jeter davantage des familles à la rue car elle réduit les délais d’expulsion de 3 à un 1 an. C’est scandaleux ! Si l’on veut lutter contre les expulsions, il faut s’attaquer aux causes. Elles sont connues : baisse du pouvoir d’achat, précarité du statut de locataire, manque de logements véritablement sociaux.

LE MAINTIEN DANS LES LIEUX EN LIGNE DE MIRE

Le gouvernement a clairement affiché sa volonté de rendre le statut de locataire de plus en plus précaire. Les reculs sont importants dans le logement social. Avec la loi Boutin, les locataires seront chassés de leur logement s’ils dépassent de deux fois le plafond de ressources ou s’ils vivent dans un logement jugé trop grand pour eux.

C’est toute une vie de quartier, des souvenirs familiaux qu’on leur demande d’abandonner. C’est inacceptable ! L’attaque frontale contre les locataires du logement social ne s’arrête pas là ! La loi Boutin introduit en effet, de manière « expérimentale », un bail précaire dans certaines conditions.

AUGMENTER LE POUVOIR D’ACHAT DES MÉNAGES

Parce que les fins de mois sont de plus en plus dures, le gouvernement doit prendre des mesures fortes et immédiates pour soulager les familles. Cela passe par :

 le gel des loyers,

 la revalorisation de 20 % des aides personnelles,

 la diminution des tarifs du gaz et de l’électricité.

CONSTRUCTION MASSIVE ET RÉQUISITION POUR PLUS DE LOGEMENTS SOCIAUX

Alors qu’1,3 millions de ménages attendent un logement social, et que ce chiffre risque d’augmenter avec le développement de la précarité, le gouvernement continue de faire des cadeaux aux promoteurs ! C’est inadmissible !

La solution à la crise du logement passe par la construction de 180 000 logements véritablement sociaux. Des mesures de réquisition doivent aussi être prises : il est scandaleux de voir que des logements appartenant à l’Etat restent vides depuis des années. Il est impératif et urgent de réquisitionner ces logements !

SE RASSEMBLER ET CONTINUER LA LUTTE

La Loi Boutin a ouvert des portes. Alors, même si désormais la loi est votée, il nous appartient de saisir toutes les opportunités pour la contester, voire de s’opposer totalement ou partiellement à son application. Il ne faut pas se résigner. Continuons le rassemblement le plus large pour contrer la politique actuelle désastreuse du logement.

 

AGISSONS DÈS MAINTENANT,

le dimanche 15 mars à 14 h 30 de République à Châtelet

POUR QUE LE LOGEMENT DEVIENNE UNE VÉRITABLE PRIORITÉ NATIONALE !

Partager cet article

Repost0

commentaires