Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ensemble

Rechercher

Privatisation

Afficher l'image d'origine

30 janvier 2009 5 30 /01 /janvier /2009 21:44
La mobilisation unitaire organisée à l’initiative de tous les syndicats de salariés ce 29 janvier s’est traduite par une très large participation aux grèves dans de nombreux secteurs professionnels, par des manifestations d’une rare ampleur.

C’est un démenti cinglant aux « fossoyeurs » du syndicalisme.

Plusieurs millions de salariés du privé et du public, chômeurs, précaires, retraités, étudiants, lycéens ont conjugué leurs forces en masse pour exiger des réponses à leurs revendications. Touchés durement par une crise économique et financière dont ils ne sont en rien responsables, ils refusent d’en être les premières victimes. Ce n’est pas la peur, l’angoisse ou le désarroi qui expliquent cet événement social, exceptionnel à plusieurs titres.

Sans réponse à la hauteur des besoins, le dynamisme et la forte tonalité revendicative qui se sont exprimés ne disparaîtront pas.

C’est une mobilisation puissante par la grande diversité des participants (grandes entreprises, PME, salariés non syndiqués…), l’engagement de nombreuses associations, parfois la présence de professions libérales, de commerçants et même de quelques petits patrons !

La CGT recense, pour les 195 manifestations, 2,5 millions de participants (à cet égard, les chiffres officiels relèvent d’une mascarade).

 

 

Le Président de la République, le patronat doivent entendre les revendications portées aujourd’hui, réagir et ouvrir les espaces de négociations permettant de traiter les questions relatives aux aides publiques aux entreprises, à l’emploi, aux salaires et aux retraites, au service public, à la protection sociale …, l’ensemble des sujets contenus dans la plateforme unitaire des syndicats de salariés.

Lors de la réunion intersyndicale du 2 février, la CGT proposera de nouvelles initiatives pour consolider le rapport de forces et l’unité.

 

 

La CGT appelle l’ensemble des salariés et ses organisations à prendre appui sur la puissance exceptionnelle de la journée d’aujourd’hui pour déployer, sans attendre, de nouvelles mobilisations dans les entreprises et les localités.

Dans ce contexte, où c’est bien le rapport de forces qui va être déterminant, la CGT invite les salariés à amplifier leur engagement en décidant de se syndiquer à la CGT.

Partager cet article

Repost 0

commentaires