Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Rechercher

 

 

21 septembre 2018 5 21 /09 /septembre /2018 20:05

À IVRY, NOUS EXIGEONS UN VÉRITABLE LOGEMENTS POUR TOU·TE·S !

Le projet de loi sur l’évolution du logement, de l’aménagement et du numérique (ELAN) actuellement débattu au Parlement constitue un véritable danger pour le droit au logement pour toutes et tous.

Nous, élu.e.s de la majorité municipale, acteurs et actrices de terrain du logement, bailleurs sociaux, offices publics de l’habitat,citoyen.ne.s refusons ce projet qui constitue une véritable régression sociale.

En effet, sous couvert de vouloir accélérer la construction ou de fluidifier l’accès au logement, le gouvernement souhaite remettre en cause les conquis sociaux inscrits dans la loi. La diminution du taux de logements accessibles - aux personnes handicapées et aux personnes âgées notamment - de 100 % à 30 % ou encore la suppression du concours d’architecture pour la construction de logements sociaux, favorisant de fait des constructions de mauvaises qualité, constituent des exemples concrets de ce retour en arrière.

Nous sommes mobilisés contre l’obligation de vendre 40 000 logements par an pour les bailleurs sociaux. En effet, nous ne pouvons pas nous résoudre à laisser aux mains d’investisseurs ce bien commun. Les conséquences seraient graves pour les locataires : augmentation significative des loyers indexés à ceux du privé, précarisation des parcours locatifs, nouvelles ségrégations géographiques, transformation en copropriétés endettées...

Ce projet de loi constitue également un éloignement des citoyen.ne.s d’un service public de proximité avec l’obligation de rapprochement des Offices Publics de l’Habitat (OPH) à l’échelle intercommunale.

Nous ne pouvons pas accepter ce projet dont les conséquences positives ne s’adressent jamais aux habitant.e.s mais qui, au contraire, dégraderaient considérablement leurs conditions de vie dans leur logement. Il s’inscrit dans la même logique des législations précédentes, notamment la loi Égalité et citoyenneté dont les objectifs de mixité sociale engendrent de fait des déplacements d’habitant.e.s les plus modestes, les éloignant davantage du centre parisien.

« Libérer les initiatives » ne signifie pas « libéraliser à outrance ». Nous réaffirmons que le logement n’est pas un produit financier mais un droit constitutionnel.

Nous invitons les Ivryennes et les Ivryens à se mobiliser pour préserver notre bien commun et à participer massivement à une
RÉUNION PUBLIQUE SUR LES ENJEUX ET CONSÉQUENCES DE LA LOI ELAN
Jeudi 27 septembre 2018 à 20 h - Hôtel de Ville d’Ivry-sur-Seine

Premiers signataires : Office Public de l’Habitat (OPH) d’Ivry-sur-Seine • IDF Habitat • CNL Ivry • Collectif Ivryen de Vigilance contre le Racisme et pour l’aide aux sans-papiers (CIVCR) • Consommation Logement Cadre de Vie (CLCV) • Groupes de la majorité municipale d’Ivry-sur-Seine : Europe Ecologie Les Verts (EELV), Convergence Citoyenne Ivryenne (CCI), La France Insoumise, Groupe Front de Gauche, Communistes, Ensemble et Citoyens et le Groupe Radical, Socialiste, Républicain et Citoyen.

À IVRY, NOUS EXIGEONS UN VÉRITABLE LOGEMENTS POUR TOU·TE·S !

Partager cet article

Repost0

commentaires