Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ensemble

Rechercher

Privatisation

Afficher l'image d'origine

6 mai 2016 5 06 /05 /mai /2016 17:07
Edith Lasry-Segura |  | MAJ : 
RÉAGIR
Argenteuil, cette semaine. Un rassemblement est organisé ce samedi à 15 heures devant la mairie d’Argenteuil pour demander la reprogrammation des deux films.
Argenteuil, cette semaine. Un rassemblement est organisé ce samedi à 15 heures devant la mairie d’Argenteuil pour demander la reprogrammation des deux films. (LP/EL.)

 

La mobilisation est en marche depuis que la municipalité d’Argenteuil a déprogrammé le documentaire « La sociologue et l’ourson », et le film palestinien « 3 000 nuits » du cinéma municipal Le Figuier Blanc. L’association de défense du cinéma indépendant (ADCI) et l’association Solidarité Palestine (ASP) organisent ce samedi un rassemblement à 15 heures devant la mairie d’Argenteuil.

 
 
 

L’objectif : demander la reprogrammation des deux films. « Nous avons écrit une lettre au maire d’Argenteuil ce vendredi. Nous espérons qu’il soit à notre écoute cette fois-ci », estime Laurence Conan, coprésidente de l’ADCI. Ce samedi après-midi, de nombreuses prises de paroles sont prévues. Des musiciens palestiniens sont aussi attendus mais également la compagnie de théâtre Jolie môme. Une partie des équipes des films sera présente, comme Gilles Porte, directeur de la photographie du film « 3 000 nuits ». « On veut montrer que la culture est vivante. Alors on a prévu une après-midi festive », déclare René Beretz, coprésident de l’ADCI.

Entre deux danses, les bénévoles interpréteront une chanson d’Alain Souchon. « On a modifié les paroles pour que ça colle à l’événement, et on réserve encore quelques surprises ».

Depuis la conférence de presse organisée ce mardi devant la mairie, les deux associations distribuent des tracts aux Argenteuillais pour accroître la mobilisation. Sans oublier la pétition lancée cette semaine, qui rassemble déjà plus de 1 000 soutiens.

Partager cet article

Repost 0
Published by CGT Office Public AB-Habitat
commenter cet article

commentaires