Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ensemble

Rechercher

Privatisation

Afficher l'image d'origine

4 février 2016 4 04 /02 /février /2016 22:25

Signez la pétition : cliquez sur le lien 

Décrétons l'état d'urgence pour le logement

Le dernier rapport de la Fondation Abbé Pierre démontre une nouvelle fois la gravité de la situation du logement dans notre pays.

3,8 millions de personnes souffrent de mal-logement ou d'absence de logement personnel. Près de 12 millions de personnes sont touchées à des degrés divers par la crise du logement, ce qui porte le nombre total de personnes victimes de la crise du logement à 14 466 000.

Les 500 000 logements construits par an promis en 2012 par le Président de la République sont loin d’être atteints. Seulement 351 200 logements (chiffre novembre 2015) ont été mis en chantier en 2015, un chiffre équivalent à 2014.

En région parisienne 600 000 familles sont en attente d’un logement alors que seulement 30 000 logements sociaux ont été financés en 2015.

Les prix de construction d’un logement explosent et les loyers représentent plus de 25% des revenus d’un ménage. Les impayés sont en hausse constante.

Cette spirale infernale laisse sur le pavé des centaines de milliers de familles.

Face à cette crise du logement, nous demandons au gouvernement de décréter l’Etat d’urgence pour combattre la spéculation, le monde de la finance qui remet en cause les fondements de notre république solidaire et fraternelle.

Comme mesures immédiates nous demandons :

  • De supprimer les aides fiscales aux investisseurs privés qui permettront en 2016 de faire une économie sur le budget de l’Etat de 1,8 milliard d’euros
  • De consacrer les 1,8 milliard d’euros au financement des aides à la pierre pour le logement social et au financement de l’APL qui sera réévaluée, ce qui permettrait de  construire 200 000 logements sociaux par an.
  • D’accorder aux bailleurs sociaux des prêts sans intérêts au même titre que les prêts à taux zéro pour l’accession
  • De ne plus ponctionner les organismes HLM pour financer le logement social
  • D’obliger les communes SRU à construire suffisamment de logements sociaux pour atteindre l’objectif de 25 % sous peine de sanctionner les maires par des mesures d’inéligibilité.
  • D’interdire toute augmentation des loyers en 2016
  • D’interdire toute expulsion pour les familles en difficultés économiques et sociales
  • D’augmenter de 10% les plafonds de ressources pouvant donner le droit d’accès à un logement social pour favoriser la mixité sociale


Comme l’a déclaré le Président de la République lors du congrès HLM de septembre 2015, « l’ambition doit être de construire ».

IDF HABITAT et bien d’autres organismes HLM sont prêts à relever le défi mais à condition qu’on leur en donne les moyens.

Dans notre République, les valeurs de justice sociale, de solidarité, de fraternité doivent devenir réalité. L’Etat doit être le garant de la solidarité et tout mettre en œuvre pour préserver et faire vivre ses grands principes que d’aucuns voudraient remettre en cause.

Partager cet article

Repost 0
Published by CGT Office Public AB-Habitat
commenter cet article

commentaires