Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ensemble

Rechercher

Privatisation

Afficher l'image d'origine

20 juin 2015 6 20 /06 /juin /2015 10:33

A l'initiative de votre syndicat C.G.T. et des associations de locataires (CNL, CGL, Indecosa), une rencontre a été proposée au Président de la Communauté d'agglomération, au Maire de Bezons et Président d'ABH et au Maire d'Argenteuil au sujet du devenir de notre Office. http://www.cgt-ab-habitat.com/2015/04/locataires-et-personnels-interpellent-les-elus.html

Cette rencontre a eu lieu le 12/06/2015 et avait pour objectif d'ouvrir le dialogue entre les élus, les représentants des locataires et des personnels pour trouver les moyens de préserver l'Office Public de l'Habitat sur Argenteuil et Bezons, poursuivre sa gestion de proximité et son développement au service des habitants, tout en préservant les conditions de travail des personnels, indispensables pour rendre le meilleur service public. Le Président de la CAAB n'a pas pu être présent à cette rencontre.

Les échanges ont parfois été vifs mais courtois et ont porté sur le contexte local, les évolutions législatives en cours de discussions et les possibilités de préserver notre office au service de la population d'Argenteuil et de Bezons. Tous les participants ont reconnu le rôle et la qualité du travail fait par l'Office.

La C.G.T. a rappelé le refus que l'Office soit privatisé ou fusionné et la nécessité d'agir afin que d'autres solutions soient mises en œuvre pour préserver notre Office Public.

Mrs Mothron et Métezeau ont informé que la fusion avec Val d'Oise Habitat n'était plus d'actualité, VOH s'orientant vers un autre projet.

M. Lesparre a rappelé qu'il considérait que la transformation de l'Office en Société Coopérative d'Intérêt Collectif était le meilleur moyen de garder l'Office sur notre territoire tout en reconnaissant que cela posait des problèmes notamment concernant les agents publics.

Il a été abordé la possibilité que l'Office soit rattaché directement au Conseil départemental sans fusion.

M. Lesparre a exprimé qu'il n'était pas opposé à l'étude de cette possibilité à condition qu'elle permette que :

- les élus d'Argenteuil et de Bezons gardent la maîtrise de la politique du logement sur leur territoire (attribution, mixité sociale….)

- soit poursuivi la politique de gestion de proximité et la préservation des emplois

- la poursuite de la dynamique de l'Office en matière de construction, réhabilitation, résidentialisation, entretien,….

 

Cette possibilité va être étudiée, approfondie afin de voir concrètement les conditions et les garanties nécessaires de mise en œuvre.   

Nous vous invitons à signer et à faire signer la pétition contre la privatisation d'AB-Habitat :  http://www.petitions24.net/non_a_la_privatisation_dab-habitat

 

Ouverture du dialogue pour préserver AB-Habitat

Partager cet article

Repost 0
Published by CGT Office Public AB-Habitat
commenter cet article

commentaires