Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ensemble

Rechercher

Privatisation

Afficher l'image d'origine

17 février 2015 2 17 /02 /février /2015 20:36

Pour le Droit au logement de qualité à un prix abordable pour TOUS,

Développons une véritable Service Public du logement

NON A LA PRIVATSATION

D'AB-HABITAT

 

Alors que la situation du mal logement progresse, une guerre politicienne d’égos risque d’entraîner la privatisation de l'Office Public de l'Habitat d'Argenteuil Bezons en voulant changer son statut en Société Anonyme sous forme de SCIC (Société Coopérative d'Intérêt Collectif) notamment pour permettre à M. Doucet de garder la main mise sur le logement à Argenteuil.

Le Comité d'Entreprise s'est prononcé contre ce projet de privatisation d'AB-Habitat.

En 2003 c'est M. Mothron qui voulait privatiser l'Office, l'action des locataires, des personnels de l'Office et du Maire de Bezons avait réussi à l'empêcher.

En 2015 nous réaffirmons notre opposition à la privatisa

tion de l'Office. Agissons pour préserver et améliorer le Service Public du logement.

 
 

Il y a nécessité de développer un véritable service public du logement pour que le droit au logement de qualité à un prix abordable devienne une réalité. Comme ailleurs, sur Argenteuil Bezons, ce n'est pas en privatisant l'Office Public que nous atteindrons cet objectif. Il y a nécessité d'agir pour obtenir les moyens nécessaires afin de mieux répondre aux besoins de la population : stopper la flambée des loyers, améliorer l'entretien et réhabiliter les cités, faire progresser la qualité de service aux locataires, développer la construction de logements de qualité à un prix abordable pour répondre aux besoins des 8 000 demandeurs de logements sur nos villes.

 

AB-Habitat doit rester au service des locataires et pas des actionnaires.

Messieurs Doucet et Lesparre prennent prétexte des réformes territoriales pour justifier leur volonté de privatisation de l'Office. Nous tenons à rappeler que ces réformes rassemblent dans leurs logiques l’actuelle majorité présidentielle et la précédente et que le Député d'Argenteuil Bezons, M. Doucet les a votées. Nous l'invitons donc à agir contre ces réformes territoriales et la politique d'austérité du gouvernement plutôt que de chercher à privatiser AB-Habitat.

Seules des tactiques politiciennes et des logiques capitalistiques, peuvent expliquer la recherche de faire entrer au capital de la SCIC deux villes du Val d’Oise où AB-Habitat ne dispose pas de patrimoine. Pourquoi sinon nous les cacher ? Seules ces mêmes manœuvres expliquent les présences au capital d’un collecteur du 1 % logement, Procilia et d’une banque, la Caisse d’Epargne.

Il est clair que les intérêts de ces actionnaires sont différents de ceux des locataires et de la population de nos villes. Nous ne pouvons accepter de livrer notre service public aux aléas de logiques d’actionnaires dont la préoccupation et les intérêts peuvent à la fois s’affronter et changer dans le temps au gré des évolutions institutionnelles … avec toutes les conséquences sur la qualité et le coût du service rendu aux locataires.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by CGT Office Public AB-Habitat
commenter cet article

commentaires